Au-delà d’une charmante commune de l’arrière-pays cannois, la première image qui vient à l’esprit lorsqu’on évoque Grasse est celle de bouquets fleuris et odorants. En effet, Grasse bénéficie d’une situation géographique exceptionnelle, parsemée de cours d’eau et jouissant d’un climat généreusement ensoleillé qui favorise la culture de nombreuses variétés florales et aromatiques d’exception. Pourtant, au XVe siècle, c’est d’abord l’industrie de la tannerie qui s’y développe et rayonne au niveau européen. Le cuir de Grasse est célèbre pour sa qualité et sa couleur verdâtre, obtenue par macération dans le myrte. Malheureusement, les peausseries diffusent une odeur désagréable. L’idée surgit alors de les parfumer. Dès 1560, de vastes champs de jasmin y sont plantés. Plus tard, la production de roses de mai (rosa centifolia), de tubéreuses et de lavande façonnera le paysage. Dès le XVIesiècle, le rattachement de la Provence à la couronne de France aide les productions locales de cuirs à gagner les faveurs de la cour. Ayant rapporté de son pays natal le goût des gants parfumés, Catherine de Médicis se rend à Grasse. Au cours de ce séjour, la Reine aurait contribué à développer l’intérêt pour les techniques de parfumerie en vogue à Florence, en Italie. Grasse devient alors une signature royale pour les tanneries parfumées. En 1614, Louis XIII crée la corporation des Maîtres Gantiers Parfumeurs. Progressivement et jusqu’à ce jour, la parfumerie est devenue l’activité exclusive des fabriques grassoises qui, au-delà de la fabrication de produits finis de parfumerie, incarnent la référence mondiale pour les matières premières de l'industrie. En 2018, les savoir-faire liés au parfum de Grasse sont inscrits au Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité. La même année, la maison M.Micallef fondée en 1996 commence à cultiver au sein de son jardin exclusif ses propres fleurs emblématiques du terroir grassois, afin de proposer à ses clients des fragrances encore plus responsables grâce à un circuit court « de la fleur au flacon ». Cette quête exigeante de produits d’artisanat d’excellence témoigne de l’engagement de la marque dans la préservation et le développement de la biodiversité et des savoir-faire séculaires. Symbolisant la quintessence des parfums floraux de Grasse, plusieurs créations magnifient les fleurs de ce jardin, à l’image de la rose centifolia et du jasmin, fleurs emblématiques de Grasse. https://bit.ly/2NWhnEF

 

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Nouveau commentaire