L’extrait de parfum : un nectar !

L’extrait de parfum : un nectar !

 

Rares sont les maisons de parfums internationales qui se sont essayées au délicat exercice qui consiste à créer une version plus intense de leurs jus les plus emblématiques. Pure et puissant, l’extrait de parfum fait chavirer les sens. Précieux, il offre la plus envoûtante expression d’une senteur. Interprétation « haute couture » d’une fragrance, il s’avère l’incarnation même du luxe : l’équivalent de ce que la joaillerie est à la bijouterie.

 

Un peu d’histoire

Dès la fin du XIXe siècle, alors que la parfumerie moderne en est à ses prémices et jusque dans les années 1950, le parfum concentré est omniprésent. Il s’agit de la création initiale du Maître-Parfumeur. À cette époque, le parfum se portait plutôt le soir, touche finale de la mise en beauté pour un dîner ou une réception. Les autres déclinaisons destinées à la toilette matinale - eaux de toilette, eaux fraîches et eaux de Cologne – étaient élaborées à partir de la version originale par les assistants de laboratoire. Au cours des années 1970, les maisons de parfum ont développé une nouvelle concentration : l’eau de parfum – la concentration de prédilection chez M.Micallef.

 

Les Nectars M. Micallef : l’âme des parfums

En 2020, M.Micallef a créé la surprise en lançant les versions concentrées de quatre de ses parfums féminins les plus emblématiques, sous la poétique appellation exclusive « Nectars ». Plus intenses, ces nouvelles interprétations des trois musts féminins de la Jewel Collection – Royal Muska, Ylang in Gold, Pure Extrême – et d’Ananda exaltent l’opulence de leurs sillages lumineux, orientaux, fleuris et boisés. Une prouesse. Plusieurs mois d’élaboration furent nécessaires à Geoffrey Nejman, directeur des fragrances, et son équipe pour créer ces Nectars. Le nez de la marque grassoise a dû se replonger au cœur des partitions de ces best-sellers mondiaux jusqu’à tisser une relation intime avec chacune des fragrances originelles. Ensuite, il en a accentué les accords les plus caractéristiques afin d’exacerber leur signature olfactive et magnifier leurs facettes captivantes grâce à une concentration élevée à 30 % (contre 10 à 20 % pour une eau de parfum). Le résultat ? Les senteurs initiales se transcendent de matières naturelles fabuleuses, dont les absolus de fleurs d’exception du Pays de Grasse« Nous nous sommes concentrés en particulier sur les notes de cœur et de fond, plus riches et plus enveloppantes, pour jouer la carte d’une sensualité intense. » Geoffrey Nejman.

 

 

Royal Muska

Joués en mode majeur, les muscs et les bois précieux de Royal Muska s’enveloppent d’une pêche juteuse et d’une rose impériale pour cet oriental fleuri, ici révélé dans une puissante vibration.

 

Ylang in Gold

Dès que ce Nectar solaire entre en contact avec la peau, d’intrigants accords noix de coco / vanille et ylang-ylang / bois de santal se révèlent, propulsés par un géranium mystérieux. Une élégance veloutée, teintée d’exotisme. Captivant !

 

Pure Extrême

Audacieuse, réputée singulière, la partition de Pure Extrême mise sur la luminosité d’accords contemporains. Dans ce Nectar, les facettes musquées de la fragrance sont magnifiées par un travail sur les plus puissantes matières premières essentielles à son identité : le gardénia, le jasmin et l’ambre, ainsi qu’un bouquet de fleurs blanches.

 

Ananda

Avec son irrésistible sillage floral, Ananda figure parmi les musts mondiaux de la Maison M.Micallef. Abritée dans son flacon bijou emblématique, cette version Nectar intensifie le bouquet de fleurs blanches de cette fragrance désormais iconique.

 

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Nouveau commentaire