La Vanille en Parfumerie, un délice.

Gourmande, sucrée et volontiers sensuelle, la vanille (Vanilla planifolia) réchauffe les fragrances séductrices dont la Maison M. Micallef a le secret. Le saviez-vous ? Plus de 100 espèces de vanille ont été identifiées — toutes appartiennent à la famille des orchidées. Importée en Europe au XVIe siècle, la vanille est rapidement devenue un ingrédient phare de la parfumerie dès l’époque du Roi Soleil — sous le charme de son arôme, le monarque ordonna qu’elle soit massivement cultivée sur l’île Bourbon, comme s’appelait alors la Réunion.

 

En 1889, afin d’élaborer son parfum Jicky, Aimé Guerlain utilise la vanilline, un aldéhyde aromatique moins couteux. Le succès est au rendez-vous. Ensuite, le mythique N° 5 de Chanel — créé en 1921 — intègre à son bouquet floral la vanilline. Dès lors, certains créateurs n’hésitent plus à associer la vanille à des ingrédients ultra gourmands tels que le caramel, le chocolat, le miel ou encore le fruit de la passion pour constituer de véritables friandises olfactives, à l’image du célèbre Angel de Mugler.

 

Voluptueuses à souhait, les partitions gourmandes de M. Micallef convoquent les plus nobles vanilles de Madagascar pour offrir à nos sens un voyage à l’intensité rare.  La Collection Mon Parfum révèle un sillage ultra féminin, tandis que Ylang in Gold ose le mariage exotique de la vanille avec l’ylang-ylang, le bois de santal et la noix de coco — une expérience sensuelle et opulente. Gourmet, de la Secrets Of Love Collection, crée la surprise en unissant la vanille, l’encens, la châtaigne et le cuir. Parmi les nouveautés, l’unisexe EdenFalls de la Jewel Collection prouve que la vanille excelle en note de fond, apportant sa douceur aux jus hespéridés aromatiques, épicés et fleuris. Riche et puissante, elle dévoile un sillage particulièrement addictif, signature des fragrances M. Micallef.

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Nouveau commentaire